Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vinca minor (petite pervenche)

Publié le par Asterman






























La petite pervenche est, comme son nom l’indique, mois haute que la grande pervenche. Cela reste le choix parfait pour avoir un très bon couvre-sol à l'ombre ou à mi-ombre qui se répand rapidement et qui tiendra longtemps. Elle forme au printemps un très beau tapis dense de petites fleurs, évidemment de couleur bleu pervenche, sur un lit de feuillage vert moyen luisant. Peu exigeante, c'est dans les terres légères et plutôt fraîches qu'elle donne les meilleurs résultats. Elle apprécie les sols calcaires.
Etymologiquement vinca de « vincere », vaincre car la petite pervenche garde ses feuilles en hiver, minor, petit, veut dire à petites fleurs.
La petite pervenche est plante médicinale qui a séduit de nombreux poètes dont J.J. Rousseau qui reconnaissait en elle Mme de Warrens.
Mme de Sévigné la conseillait déjà au 18éme siècle dans les correspondances avec sa fille, Mme de Grignan ; la petite pervenche aurait servi à ce moment pour soigner une poitrine enflammée.
Associée à l'idée d'éternité, car la petite pervenche garde ses belles petites feuilles vertes toute l'année, en Italie , on tressait des couronnes de petite pervenche autrefois pour les poser sur la tombe de enfants, alors que dans les Flandres on jonchait le chemin des futurs mariés de petite pervenche afin de symboliser l'innocence de la jeune mariée et la pérennité du couple.

Commenter cet article