Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le triton ponctué

Publié le par Asterman

Le grand nettoyage de printemps est en cours et comme à l'accoutumer l'attention est portée sur le bassin et ses habitants, ici pas de grand nettoyage à coup de gros moyen.

Tout est passé à la loupe, le nettoyage ce fait méthodiquement et chaque épuisette d'algue est scrupuleusement vérifiée!

Comme chaque année une multitude de batracien: grenouille rousse, verte, crapaud et triton ont repris possessions des lieux et débutent leurs dansent amoureuses................très beau à voir et à entendre.


J'ai choisi, aujourd'hui de vous présenter le Lissotriton vulgaris, et oui les batraciens ont également leurs noms compliqués. J'en ai dénombré une bonne trentaine sur la partie de bassin nettoyé cet après midi, je vous rassure un nettoyage de surface uniquement pas question de taper dans la vase du fond et dans les plantules qui commencent à passer le bout du nez.

Revenons à nos tritons,  il mesure une bonne dizaine de centimètre, le mâle présente une face dorsale gris foncé parsemée de taches noires tandis que la femelle possède une coloration sable ponctuée de petits points noirs.

La face ventrale est identique pour les deux sexes: orange parsemée de taches noires. La couleurs est de couleurs beige ponctuée de noir.


Janvier-2011-5335.JPG

 

Il hiberne en zones boisées comme en milieux ouverts (prairies, champs, et marais), fréquente les plans d'eau ensoleillés, de faible superficie, pourvus d'une végétation aquatique dense.

 

Les moeurs de la bête:

 

Migration saisonnières.

Terrestre une grande partie de l'année.

Aquatique pendant la période de reproduction.

Cette espèce est surtout active le nuit.

Il estive et hiberne à proximité de son site de reproduction.

Il reste caché dans la végétation ou bien enfoui dans la vase.

 

Il redoute les oiseaux (Héron, Buse), les poissons.

Il déguste des petits invertébrés, oeufs et larves d'amphibiens

 

Sa reproduction ce fait de mars jusqu'à fin Mai.

L'accouplement est aquatique. Après une parade nuptiale,

Le développement embryonnaire dure de 1 à 2 semaines.

La métamorphose dure pendant 2 à 3 mois.

La maturité sexuelle est acquise au cours de la deuxième année.

 

Malheureusement et comme beaucoup il craint la dégradation de ses  habitats de reproduction.

La dégradation des habitats terrestres et la pollution.

 

La pricipale chose à retenir pour le maintenir dans nos jardis et de lui reserver un acceuil et une possibilité d'y rester en lui preservant des petits espaces sauvages........

 


 


 

Voir les commentaires

Petites primevères maison..........

Publié le par Asterman

Voici quelques petits hybrides de Primevères, toutes issues de Primula 'Gold Laced', on retrouve le fameux liseré blanc entourant les pétales de la fleur.

La nature nous réserve parfois des choses étonnantes: plus de 60 graines semées et pratiquement aucune couleur ou forme identique.

 

Encore pas mal de floraison surprise à venir ..........

Janvier-2011-5284--DVD--PAL--.JPG

Janvier-2011-5293--DVD--PAL--.JPG

 

Janvier-2011-5292--DVD--PAL--.JPG

 

Janvier-2011-5291--DVD--PAL--ok.JPG

 

Janvier-2011-5288--DVD--PAL--.JPG

Voir les commentaires

Le perce oreille

Publié le par Asterman

Janvier-2011-5259.JPG

 

Le printemps était là avant l'heure aujourd'hui, papillons, grenouilles, crapauds, coccinelles et autres perce-oreilles c'étaient donnés le mot pour faire une sortie groupée et massive.

Je m'attarderais un peu plus sur le cas du Forficule ou perce oreille, qui dans son enfance n'a pas eu peur de prendre dans ses mains cette insecte bizarroïde

 

Les perce oreilles ou forficules sont des chasseurs nocturnes qui dévorent les pucerons, les petites chenilles mais ne vous perceront par les oreilles. S’ils ne trouvent pas à manger, ils s’attaqueront aux plantes à feuilles tendres et pourraient devenir nuisibles (ce qui est trés rare). 

C'est un insecte très courant dans nos jardins. Inoffensif, il est considéré comme un auxiliaire de nos jardins. Le perce-oreille est un insecte de la famille des Forficulidae appartenant aux dermaptères. Cet insecte compte une vingtaine d’espèces en France dont la plus connue est le Forficula auricularia. Long de un à deux centimètres, cet insecte se reconnaît par ses deux cerques formant une sorte de pince en prolongement de son abdomen. Sa couleur varie entre le brun foncé et le brun clair. Le perce-oreille est un animal polyphage, il est également  lucifuge (il fuit la lumière). Le jour il se cache dans les crevasses du sol, sous les écorces de bois mort ou encore sous les pots de fleur. La nuit, il s’active pour partir à la recherche de nourriture.

 

Donc si vous le voyez, surtout laissez lui passer son chemin pour le bien être de votre jardin..................

Voir les commentaires