Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier point sur les papillons 2009

Publié le par Asterman





Depuis le début d'année rien de merveilleux, quelques piérides par ci par là, un citron, un gazé et puis depuis une semaine deux machaons (très difficile à photographier )et on assiste, depuis quelques jours à la migration de la Belle Dame 'Vanessa Cardhui', rien que sur la journée d'hier une quarantaine d'individus se bousculaient sur les juliennes des dames, un vrai régal pour elles et pour nos yeux.
Un ami m'a relaté leurs passages sur la région de Marles dans le pas de calais (par millier) m'expliquait-il.....


Beaucoup de vie au jardin en ce moment....................







Commenter cet article

domidou 03/06/2009 23:34

coucou, ici en alsace aussi j'ai pu voir de jolis papillons que j'ai photographiés se poser ailes ouvertes sur ma Julienne des Dames... c'est drôle ils ne vont que chez elle....enfin tant mieux au moins il y a des papillons mais je ne sais pas son nom. A voir prochainement sur mon blog. A bientôt

la+sauvagine 30/05/2009 15:53

Enfin, un beau machaon sous mon objectif, prélude d'un bon week-end que je te souhaite de bon coeur.

Asterman 03/06/2009 13:53


Félicitation Eric, ici il voltige mais ne se pose pas trés souvent.......

A suivre, mais je l'aurai un jour je l'aurai.................

A trés bientôt


la+sauvagine 26/05/2009 00:10

C'est par dizaines qu'on les voit ces belles dames qui font des poursuites en chandelles avant de se reposer au sol pour se recharger les batteries.
Cela dure depuis plusieurs jours, mais aujourd'hui, 25 mai, c'était un point fort.
Le vent qui précède l'orage ne semble pas les géner. C'est étonnant de voir ces petits papillons si légers et si rapides. Bonnes observations.

valou 25/05/2009 23:04

merci pour toutes ces infos, une très belle photo aussi

Carzan 25/05/2009 22:00

Voilà donc l'explication. Car ce week-end, j'en ai vu une vingtaine au jardin, et ce n'est pas courant de voir ces papillons ici. Je me suis posée la question de savoir ce qui pouvait bien les faire venir. Merci Asterman !